47 Ronins, une leçon

47 personnes à vaincre toute une armée. En une nuit, à l’image du cheval de Troie.
Il s’agit du film 47 Ronin que j’ai regardé le mardi soir. Et de loin l’une des rares fois où j’ai le temps de faire autre chose que de manger et dormir.

L’histoire du film remonte en 1701. Des samouraï, reniés après le meurtre commandité de leur maître décident de se venger, avec Kaï l’esclave depuis longtemps rejeté qui deviendra par un bienheureux hasard le héros du film. Le plus intéressant dans cette histoire, c’est qu’elle est vraie. Basée sur des faits réels. Vous en saurez un peu plus sur wikipedia et Allociné.

En dehors de la fiction du film, 4 leçons de vie sont à retenir (à mon avis) après l’avoir visionné. Il s’agit de :

  1. La soumission et la patience
    Après avoir été chassés et rejetés de leur propre ville, ils avaient mille et une raisons de se mettre en colère pour se venger mais les Ronin ont préféré attendre le bon moment. L’histoire se demande s’il s’agissait du Bushido qui est un code strict qui exigeait loyauté et honneur jusqu’à la mort ou d’un simple vengeance. 47-ronin5
    L’un ou l’autre, la soumission aux ordres faisait (fait) partie intégrante de la culture japonaise. Et la patience dont ils ont fait montre est remarquable face à l’ennemi féroce. Si vous avez donc un objectif en vue, prenez sur vous et soyez patient comme un Ronin. Cependant, il vous faut un minimum de :
  2. Foi
    A une séquence du film, une épreuve attendait le chef des Ronin avec Kaï qui est au passage l’acteur Keanu REEVES de Matrix, la superbe trilogie.
    Ainsi, pour vaincre l’ennemi Kira, ils avaient besoin d’armes, donc retourner la où Kaï a été élevé.

    47-ronin-kai-and-oishi
    source : fiero fredo

    Il ne fallait en aucun cas réagir à une quelconque attaque en ce lieu. Quelque soit son ampleur. J’avoue qu’à sa place, j’aurai déjà été décapitée. Le guerrier a tenu bon, et a réussi l’épreuve sans s’en rendre compte. Pour dire qu’à un certain moment de nos vies, nous sommes tous soumis à des épreuves pour lesquelles le premier réflexe serait de réagir.
    Toutefois, lorsqu’on a un objectif, il faut être patient, soumis et garder la foi. De plus, il est tout aussi important d’avoir un zeste de :

  3. Valeurs
    Tout le film tourne autour, de façon subtile et qui démontre une fois de plus la culture japonaise que j’apprécie énormément. Ils sont dévoués aux vertus associées au Bushido qui sont :
    • La Droiture
    • Le Courage
    •  La Bienveillance parfois aussi traduit par « grandeur d’âme », « compassion » ou « générosité »
    • La politesse ou d’une manière plus générale, le respect
    • La sincérité ou « l’honnêteté »
    • L’ honneur
    • La loyauté

    hiroyuki-sanada-47-ronin
    source : kanpai

    Et ces mêmes valeurs représentent la boussole interne qui nous permet de nous réaliser. Connaitre ces valeurs revient à comprendre ce que l’on cherche dans tout projet, dans toute action. Sans oublier bien sûr :

  4. L’amour et la famille
    Malgré la sentence qui les attendait, les Ronin n’ont pas hésité à venger la mémoire de leur maître. En effet, à cette époque la mort par désobéissance, la vengeance étant interdite était sanctionnée par le Sepukku ou Hara kiri qui consiste à se donner soi-même la mort en s’ouvrant le ventre. Ce qui n’a pas empêché l’amour entre Kaï et l’héritière de la couronne. Assez romantique sur le coup.

    47-ronin-4
    source : strange movies

    D’une façon générale, le film retrace une histoire vraie et m’a permis d’apprendre certaines choses (dont l’histoire des Ronin) et d’en renforcer d’autres (l’importance des valeurs).

    Si vous ne l’avez pas encore regardé, c’est une occasion de renforcer-confirmer-commenter mon analyse.
    Suivez votre destin, mais attention au harakiri, ça fait mal 🙂

 

 

Publicités

3 réflexions sur “47 Ronins, une leçon

  1. J’ai apprécié ton analyse… Mais j’ai détesté le film ! Niveau décor, tout ou presque était des effets spéciaux ! Aucune trace de paysage réel ! L’animation du film est complètement loupée, le jeu des acteurs est surjoué, le film est loooonnnnnnggg et lassssaaannnnt, le scénario est ambigu bien que tirer d’une histoire vraie… pas étonnant que ce fut un échec commercial !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour l’appréciation 😉
      Pour le décor, le film a effectivement été tourné en Angleterre (pour un film nippon ce n’est pas le must) mais il a le mérite (à mon avis) de nous plonger tout de même dans l’univers.
      Quand à l’animation et le jeu des acteurs, je pense qu’il a été adapté, enfin comme toute adaptation. Cela peut être bon ou moins bon.
      Long et lassant c’est à l’appréciation. L’échec commercial peut être pris de deux points de vue, l’un des « connaisseurs » et l’autre des « rêveurs » comme moi lol.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s