Viens on va s’en aller

Ibrahim est un vendeur de garba venu du Niger, avec qui j’ai sympathisé lors d’une matinée. La trentaine passée en apparence, le regard malicieux, il m’a sur le champ appelée « ma femme ».
J’en rigolais et en même temps si cela me permettait d’avoir un plus gros morceau de poisson frit tant mieux ! Le temps que le poisson cuisse dans l’huile bouillonnante, j’engage une conversation avec lui.

20170328_073901

Il dit que je suis « grand type » et que son rêve à lui c’est d’être aussi « grand type ».
Je lui fais comprendre qu’il en est déjà un, même s’il n’est pas assis derrière un écran dans un bureau avec de l’air conditionné toute une journée à s’user la vue et les lombaires.
Son rêve à lui pour devenir grand type ? Aller se « chercher » à l’étranger, en Europe, aux Etats-Unis peu importe.
Car il estime que la bas c’est mieux que de frire du poisson et servir des clients parfois désagréables du matin au soir, du lundi au dimanche, sous la pluie comme sous le soleil. Le pire à comprendre en dehors de ses dents jaunies était sa conviction qu’ailleurs c’était forcement mieux.
La photo, il me l’a presque exigée pour qu’on voie son travail et sait-on jamais un blanc pourrait le contacter…
20170406_101729
Malgré mes tentatives en disant que de par son oeuvre, il aidait à nourrir un bon nombre de personnes, que c’était sa contribution pour devenir grand type.
S’il ajoutait un petit plus à ses services, il aurait une bonne clientèle. Enfin, ce genre de choses…Tout en rigolant il me fait comprendre que ça ne marchera jamais ici, et que la bas c’est mieux, chez les blancs.
L’immigration comme moyen de survie, de réussite, d’accomplissement de toute une vie…

A la fin de l’échange, j’avais l’estomac bien plus creux. Les idées en rade en me disant qu’il y avait encore beaucoup à faire…

Publicités

4 réflexions sur “Viens on va s’en aller

  1. Et oui, c´est tragique. Ces jeunes, s´ils survivent le « voyage » terminent dans des camps de réfugiés, dans la rue, morts de froid. Et quel est le message qu´ils envoient à la maison: que tout va très bien, qu´ils ont recu une maison et une voiture gratuits…..

    J'aime

  2. Bonjour, cela fait mal de voir ces pauvres jeunes arriver dans notre pays où nous n’avons plus rien à leur offrir, pas de travail, rien, et tous les dangers pour en arriver là! je trouve qu’il serait beaucoup plus humain d’aider toute l’Afrique à s’assumer au lieu de les bombarder, mais il semble que cette idée soit une utopie/. Bonne soirée MTH

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s