Ici c’est la vie :)

J’habite à Yopougon. Yop city la belle, de la fameuse et enterrée Rue Princesse*

Je suis née ici, j’ai grandi ici et j’habite toujours…Ici

Plus le temps passe, plus l’environnement change de même que les personnes.

C’est intéressant quand on passe de « grade », d’enfant à « grande sœur » , « vieille mère » aux yeux de la plus jeune génération.
Encore moins quand les tontons, tanties, ami(es) ne sont plus la. Déménagement ou en voyage chez le Bon Dieu.
On devient presque étrangers dans son propre quartier qui nous a vu naître. Tant les nouveaux visages ne nous semblent plus familiers.

Et toute la boucle repart de la, à notre tour il faut se créer une famille, des amitiés dans un nouveau quartier et constituer ce cercle qui se renouvelle à l’infini.

La réalité c’est que la vie continue, au point où il nous arrive même d’oublier la mort.

Pensées d’une habitante de son vieux quartier de 1973…

*Rue Princesse: Une rue dédiée aux « maquis » et boîtes de nuit de toutes sortes, ex répère de la nuit abidjanaise

Publicités

14 réflexions sur “Ici c’est la vie :)

      1. La démolition n’était peut-être pas la bonne solution. Mais il fallait trouver une autre orientation et présentation de la Rue Princesse en gardant les aspects positifs tout en faisant une enquête d’opinions et d’échantillonnages.
        Regarde Pigalle à Paris, une rue de luxure et de débauche avec des hôtels de passe, ses sex-shops, son musée de l’érotisme mais qui conserve son côté d’exposition, source d’affluence des touristes pour ce quartier chaud comme la Rue Princesse, réputée, de lieu par excellence d’assouvir les appétits du sexe.
        La Rue Princesse de Yopougon pouvait être sécurisée par les agents de la force publique et être économiquement rentable.

        Aimé par 1 personne

      2. En effet, j’échangeais sur la question avec un ami. Le lieu était hautement visité et fréquenté, toutefois la nuisance sonore et la sécurité laissaient à désirer. La Rue Princesse s’est éparpillée dans la commune…

        J'aime

      3. A propos de la nuisance sonore, il suffisait seulement de la réglementer pour des raisons d’ordre public.
        Si la Rue Princesse s’est éparpillée dans la commune abidjanaise, elle va plus essaimée, gangrenée au fils des ans et être plus cancérigène.

        Aimé par 1 personne

  1. Je ne dis pas souvent merci tant comme pour bien d'(autre on use de mot à contre-emploi….mais là je te dis Didounette. Ton accent bronze au mien par cet effet d’airain. La secousse, tu vois c’que je veux dire, bien sûr rien d’une tournure graveleuse à la mode….Tu m’as émue, que j’t’en dirai pas plus pour pas abimer cette rencontre.
    Merci, j’te reblog sur mon autre site : levoyageurdesel.
    Bonne journée d’un Bon Jour.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s